Domicile Le saviez vous? Les dix (10) choses que vous ignorez peut-être sur l’utilisation du mercure dans les mines artisanales et à petite échelle

Les dix (10) choses que vous ignorez peut-être sur l’utilisation du mercure dans les mines artisanales et à petite échelle

par Ismaila Garba
354 vues

Le mercure est le seul métal liquide à température ordinaire. Il est aussi l’un des produits chimiques le plus utilisé dans l’exploitation minière artisanale et à petite échelle (EMAPE) pour séparer l’or du minerai. Traditionnellement, le mercure est mélangé avec la boue (minerai broyé et eau) du minerai.  Après agitation et mélange, le mercure amalgame l’or et se dépose au fond du récipient servant de mélangeur.  Enfin, l’amalgame (mélange or-mercure) est récupéré puis chauffé pour faire s’évaporer le mercure et laisser le concentré d’or.

Cependant le mercure, encore utilisé dans le processus d’extraction de l’or au Sahel et dans le monde de l’orpaillage, possède des caractéristiques techniques, économiques, chimiques, environnementales et sanitaires que nous ignorons des fois. Parmi ces caractéristiques, nous pouvons citer dix (10) d’entre elles :

  1. Le secteur de l’EMAPE est le plus grand consommateur de mercure au monde. On estime qu’à l’échelle mondiale, les artisans miniers utilisent 1400 tonnes/an (Mercury Watch).
  2. Le mercure est très facile à utiliser tout seul sans avoir besoin d’une autre personne.
  3. Le mercure coûte moins cher que d’autres produits et très prisé pour sa faciliter à extraire l’or dans presque toutes les conditions géologiques.
  4. L’utilisation du mercure a classé l’EMAPE comme étant la plus grande source de pollution par le mercure au monde (air et eau). C’est aussi la deuxième plus grande source de pollution atmosphérique par le mercure dans le monde, après la combustion au charbon (PNUE, 2012).
  5. Une fois relâché dans l’environnement, le mercure peut se déplacer dans l’atmosphère sur de grandes distances et causer une contamination globale des écosystèmes, poissons, oiseaux et mammifères, tout au long de la chaîne alimentaire.
  6. L’utilisation du mercure avant la cyanuration est une mauvaise pratique (utiliser le plus souvent au Sahel). Elle redouble la pollution par le mercure en libérant dans l’environnement des composés mercure-cyanure très toxiques. Malheureusement, à l’heure actuelle il n’existe pas de méthodes standards fiables permettant de retirer le mercure du minerai avant de le traiter au cyanure.
  7. Il est démontré que pour chaque gramme d’or obtenu par amalgamation, environ deux grammes de mercure s’échappent dans le milieu ambiant, polluant directement les sols, et les eaux.
  8. L’amalgame(mercure-or) est chauffé à des températures supérieures à 350°C pour la récupération de l’or. Ces vapeurs sont directement en partie inhalées par les artisans et les personnes vivant sur le site.
  9. Le mercure est une neurotoxine : une consommation prolongée et/ou à haute dose peut causer des affections neurologiques, des maladies auto-immunes ou encore des malformations congénitales. Il est aussi dommageable pour le développement du fœtus et des jeunes enfants.
  10. Même si le danger du mercure est assez documenté, peu de mineurs y croient dans le secteur. Ceux qui en ont conscience sont plus motivés par le profit que par les conséquences environnementales et sanitaires.

Malgré qu’il existe de nombreux problèmes sociaux et environnementaux dans le secteur de l’EMAPE par l’utilisation du mercure, il existe aussi une opportunité réelle de transformer la richesse minérale en développement local durable. Une « EMAPE Responsable » est toujours possible avec des engagements politiques et scientifiques fondés sur la cohabitation harmonieuse entre l’économie et le développement durable.

Related Posts

2 commentaires

IBM 30 juillet 2023 - 13h39

Très bon rappel pour une meilleure gestion du mercure et Développement durable de la planète.

Réponse
Ismaila Garba 30 juillet 2023 - 19h13

Exactement, la communication scientifique au service du public.

Réponse

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies