Domicile Environnement La Tabaski écolo au Niger, c’est toujours possible!

La Tabaski écolo au Niger, c’est toujours possible!

par Ismaila Garba
373 vues

Qu’est-ce que la Tabaski ?

La Tabaski ou Aïd al-Adha (en arabe) signifie « la fête du sacrifice ». Elle est appelée Tabaski dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Elle a lieu le10 du mois de dhou al-hijja correspondant au dernier mois du calendrier musulman. Elle marque chaque année la fin du hajj précédée par la station des pèlerins sur le mont Arafat (waqfat Arafa en Arabe) qui correspond à son tour le 09 du mois de dhou al-hijja.

L’origine du Sacrifice ?

Selon la tradition islamique, le sacrifice que les musulmans effectuent le jour de Tabaski est dû à l’épreuve du Prophète Ibrahim (Que la paix et le salut soit sur lui). En effet, Allah l’a éprouvé en lui demandant de sacrifier son fils Ismaël (Que la paix et le salut soit sur lui). Ibrahim dit à son fils qu’il le sacrifiait dans un rêve et que cela était une demande de Son Seigneur. Ismaël accepta le sacrifice pour Allah. Traditionnellement, elle implique un sacrifice d’un mouton ou d’un autre animal (reconnu valable islamiquement) pour célébrer l’historique d’Abraham offrant son fils en sacrifice à Dieu.

Une Tabaski écologique, des alternatives possibles ?  

La Tabaski L’Aïd al-Adha (en arabe) est sans doute une des plus grandes fêtes islamiques célébrée au Niger. Cependant, en considération de l’impact environnemental de l’utilisation massive du bois dans certaines régions du pays, certains musulmans cherchent à pratiquer la « Tabaski écologique ».

Mais cette idéologie éco-responsable reste un défi majeur même pour le gouvernement nigérien.

Selon des études menées par le ministère de l’Environnement, la seule capitale, Niamey, consomme « près de 50.000 tonnes » de bois pour la grillade des moutons à chaque fête de Tabaski, soit l’équivalent d’environ 25.000 arbres abattus.

Toujours un défi de taille quand nous pensons que le Niger, pays enclavé dont les deux-tiers de son vaste territoire sont recouverts par le désert, et chaque année, le pays perd plus de 100.000 hectares de terres arables, selon le gouvernement. Aussi, les zones forestières du Sud, principal poumon vert du pays, ont perdu un tiers de leur surface, d’après le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).

Le pays est entièrement menacé par la désertification sans oublier que plus de 90% des ménages de la capitale n’utilisent que le bois pour cuisiner, selon la Direction Centrale de l’Environnement.

Les défis sont énormes, mais deux alternatives d’une tabaski écolo reste toujours possibles…

Encourager les nigériens à travers des fortes campagnes de sensibilisation telles que :« Un Mouton, un arbre à planter ».

Encourager et motiver les nigériens à combler leur très forte dépendance en bois par le charbon minéral extrait localement.

D’une manière générale, la Tabaski écologique est une manière de concilier la pratique religieuse avec la responsabilité environnementale et la durabilité.


AïdilAdha !

Bonne fête de Tabaski !

Related Posts

2 commentaires

Arafat 28 juin 2023 - 22h31

Très beau article sur la Tabaski écolo

Réponse
Nouhou Moussa 30 juin 2023 - 13h29

Très bien fait

Réponse

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies